La natation sportive consiste à parcourir dans une piscine, le plus rapidement possible et dans un style codifié par la Fédération internationale de natation (FINA), une distance donnée, sans l’aide d’aucun accessoire.

La natation sportive peut être pratiquée à tout âge, mais au-delà de l’âge de 25 ans les compétiteurs ont la possibilité de participer à des compétitions dites de « maîtres », indépendantes de celles de la natation sportive.

La natation sportive classes ses pratiquants selon des catégories d’années d’âge, permettant ainsi à tous les compétiteurs de se confronter à des adversaires d’un âge quasi identique tout au long de leur vie.

  • La catégorie Avenirs concerne les enfants de 7 à 10 ans ;
  • La catégorie Jeunes concerne les enfants agés de 11 à 14 ans ;
  • La catégorie Juniors va jusque 18 ans ;
  • La catégorie Seniors s’adresse aux compétiteurs adultes ;
  • La catégorie Maitres débute à partir de 25 ans.

Les styles réglementés par la Fédération internationale de natation dans les compétitions sont les suivants :

  • La nage libre : le nageur nage comme il le veut. En pratique, les épreuves de nage libre sont quasiment toujours nagées en crawl ;
  • Le dos : la seule contrainte imposée au nageur est d’être sur le dos en permanence (sauf lors des virages), sinon son style est libre. En pratique, les épreuves de dos sont toujours nagées en dos crawlé, le virage s’effectue le plus souvent en se retournant sur le ventre avant le mur, puis en réalisant une culbute identique à celle du crawl ;
  • La brasse : cette nage est la plus réglementée. Elle se caractérise notamment par une action symétrique des bras et des jambes et par le fait que les bras doivent rester en permanence dans l’eau. Le mouvement des jambes, semblable à celui d’un grenouille, est appelé ciseau. Toucher le mur avec les deux mains est une obligation au virage comme à l’arrivée ;
  • Le papillon : c’est une nage symétrique comme la brasse, mais les bras reviennent vers l’avant au-dessus de la surface de l’eau, ce qui rend ce style plus rapide que la brasse et également plus difficile à maîtriser ; il faut aussi toucher le mur avec les deux mains.

La nage la plus rapide est le crawl, très utilisée en nage libre, mise au point par John Arthur Trudgen en 1873 en s’inspirant de la technique utilisée par certains Amérindiens. Au début du XXe siècle apparut le battement de jambes actuel, apparemment issu de l’observation d’indigènes australiens. Cette nage fut appelée « le crawl australien » jusqu’au milieu du XXe siècle à peu près.

La natation sportive est une discipline des Jeux olympiques dès les premiers jeux olympiques en 1896.

Call Now Button